Emploi des cadres : un sursaut pour 2014

À fin 2013, Hudson constate un frémissement du marché de l’emploi des cadres, amorcé en septembre dans la R&D, l’industrie, les services... Et même si les entreprises s’attendaient à un dégel plus rapide, 2013 laisse présager un rebond de l’activité en 2014. La confiance semble reprendre, certaines entreprises réinvestissent et créent des emplois. Une tendance qui se vérifie pour celles qui ont besoin de renforcer leurs forces de vente en France et en Europe ou de conquérir de nouveaux marchés de niche. Par exemple, pour la création de postes de commerciaux, Hudson note une progression autour de 30 % en 2013, contre 15/20 % en 2012.

Top 3 des secteurs et fonctions dynamiques 

- Énergie – Oil & Gaz : + 30 % en 2013 (principalement sur des postes en Ingénierie / Projets) 

- Aéronautique : + 20 % en 2013 

- Les ingénieurs en lean manufacturing (recherchés dans tous les secteurs d’activité comme l’agroalimentaire et les industries petites et moyennes séries par exemple) : + 15 % en 2013 

Des ingénieurs convoités 

Pour les ingénieurs, la tendance reste positive même si le marché est moins florissant qu’en 2007/2008. En 2013, les jeunes diplômés ingénieurs – soit 33 000 par an en France – ont mis en moyenne moins de 3 mois pour trouver un job. Avec moins de 4 %, le taux de chômage sur cette fonction reste très faible. « Une valeur sûre qui se confirme en 2014 surtout pour les candidats qui acceptent d’être mobiles pour les grands groupes ou d’intégrer une société de service », précise Bern Terrel, directeur de la BU industrie / R&D / ingénierie chez Hudson France. 

Les secteurs à la loupe 

- En 2014, les secteurs de l’informatique, de l’électronique, ainsi que les PME et les zones rurales proposeront de belles opportunités d’emploi aux jeunes diplômés et aux ingénieurs. À noter que pour le secteur de l’IT, Bern Terrel conseille aux candidats « de ne pas faire l’impasse sur la formation continue pour rester opérationnel, mettre à jour ses compétences et garantir son employabilité ». 

- L’E-Commerce sera encore un marché très porteur en 2014 pour 3 types de cadres : Logistique, Marketing (avec une 1ère expérience significative), IT (expérimentés ou première expérience). 

- La Santé recrutera pour la partie hospitalisation et soins à domicile. En revanche, beaucoup moins d’offres prévues dans la production, du fait des transformations et mutations que subissent les laboratoires actuellement. 

- Le Ferroviaire devrait être plus optimiste en 2014. Cette année, le secteur comptera 4 ou 5 chantiers, notamment de tramways. 

- L’Aéronautique est en pleine croissance depuis 2 ans, les Grands Groupes font le plein de commandes. Le secteur restera donc porteur et notamment pour les cadres en provenance de l’automobile recherchés pour leur savoir-faire en production de grandes séries, en amélioration continue, et en respect QCD (Qualité / Coût / Délais). 

- L’Industrie qui continue de recruter des postes dans l’Ingénierie, la R&D, le Lean Management et la Supply Chain. Une progression qui se traduit cette année chez Hudson par 25% de postes supplémentaires. 

- La Banque, toujours en mutation, est un marché qui restera attentiste en 2014, excepté pour les commerciaux et les jeunes diplômés (Bac+2 à Bac+5). L’Assurance se porte mieux : le secteur recrute pour renouveler les générations et intégrer de nouvelles compétences, notamment en force de vente et en e-marketing, nécessitées par le développement des activités des entreprises du secteur. 

- Le turnover naturel observé chez les candidats du Retail (qui se tournent vers les sociétés de services diverses) permet d’avoir continuellement des besoins sur des postes de directeurs de magasin, chefs de rayon… dans les Grandes Surfaces Alimentaires et de Bricolage. À souligner : le secteur de la GSB est très impacté par la perte de vitesse du marché du bâtiment et a connu des difficultés cette année.